La LGV Marocaine Liera Tanger à Casablanca Dans 2h10min

La prochaine ligne à grande vitesse marocaine joignante Tanger à Casa via Rabat sera prête en Décembre 2016.

Le lancement de la première ligne à grande vitesse au niveau africaina été annoncé jeudi 29 septembre2011 à Tanger par le roi Mohammed6 et Nicolas Sarkozy président de la république française avec le commencement des travaux.

La ligne à grande vitesse marocaine liera le port de Tanger à Casa en passant par Rabat ,un trajet qui mesure 350 km de ligne et qui demande avec une route normale 5h45 alors qu’avec la LGV, ce temps se réduira à 2h10 et la capitale se trouvera a seulement 1h20 du port de Tanger.

Zoom sur le projet ligne à grande vitesse Maroc

Le projet demande un capital de 20 milliards de dirhams(1,8mrd €) financé partiellement par la France suivant un prêt de 920M€ mais aussi par le fonds Hassan II pour le développement économique et social(86M€),le fonds saoudien pour le développement (144M€),le fonds koweitien pour le développement économique arabe(100M€), le fonds d’Abou Dhabi pour le développement(70M€)et le fonds arabe pour le développement économique et social(66M€),l’état marocain s’engagera lui aussi avec un montant de (414M€).

1,8 Mrd € est le montant consacré pour les travaux de la nouvelle ligne à grande vitesse Tanger-Kenitra .Il inclura aussi les équipements ferroviaires tels que :Les voies, l’installation électriques et les systèmes de signalisation et de télécommunication ainsi que l’acquisition des rames à grande vitesse et la construction d’un atelier d’entretien à Tanger.

Les automobiles seront équipées d’un système d’information en deux langues arabes et français .Ce système inclura des écrans vidéo pour les voyageurs, ça ce qu’Alstom a précisé lors de la signature du contrat en décembre2010 avec l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Les automobiles seront équipées d’un système d’information en deux langues arabes et français .Ce système inclura des écrans vidéo pour les voyageurs, ça ce qu’Alstom a précisé lors de la signature du contrat en décembre2010 avec l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Selon les prédictions de l’ONCF, la LGV marocaine pourra transporter jusqu’à six à huit millions de voyageurs par an contre deux millions aujourd’hui sur la même ligne. Au fur et à mesure à la pose de la première traverse des équipements .Les deux partenaires ( ONCF et SNCF) ont signé un accord préliminaire qui a pour objectif de créer un institut de formation aux métiers ferroviaires communs.

Commentair

commentaires