Zoom Sur Les Deux Gares De La Ligne à Grande Vitesse: Rabat-Agdal Et Rabat-Ville

Le ministre de transport vient de donner le feu vert pour la construction des deux nouvelles gares Rabat-Agdal et Rabat-Ville qui accueillerons la futur ligne à grande vitesse .Ces deux projets demandent un budget de 100 millions d’euros.

Lancement et caractéristiques de ces deux nouvelles gares

Gare de la ligne à grande vitesse Rabat-Agdal

Le lancement officiel du projet de la première gare date au 7 mars ,elle sera située sur l’emprise d’une ancienne gare et aura comme superficie de 23000m2 et elle comportera trois niveaux .Le premier sera consacré pour la rez-de-chaussée, les bureaux d’accueil et les locaux techniques ainsi qu’une sale d’honneur et les halls d’entrée tandis que le 2ème niveau accueillera les boutiques de commerce, les halls d’embarquement et le grand salon de voyageur alors que le 3ème sera spécialement réservé pour les commodités de la gare et aux autres commerces.

Cette gare sera construite pour accueillir 30 millions de passagers alors que l’actuelle gare se limite d’un nombre de 7 millions seulement. Ce projet va créer 250 000 journées de travail et 500 postes d’emplois stables. Plusieurs entreprises vont contribuées dans la réalisation de ce projet pendant que la société AREP va organiser l’étude de programmation fonctionnelle pour cette gare.

Gare de la ligne à grande vitesse Rabat-Ville

Quant au deuxième projet ,la nouvelle gare Rabat-Ville accueillera des zones multimodales dédiés pour le transport urbain et d’un offre commerciale sur 5000 m². Ce projet qui va 450 millions, comprend un bâtiment voyageurs sur une superficie de 16000m2 et trois niveaux.Le premier niveau accueillera le rez-de-chaussée et aussi un espace de vente ONCF et des commerces pendant que les deux autres vont accueillir des espaces commerciaux Et des commodités de la gare. Dans l’entresol on trouvera la billetterie ,les bureaux de l’ONCF et la passerelle d’accès.

La nouvelle gare de ligne à grande vitesse Rabat-Ville accueillera 20 millions de passagers par an contre 8 millions pour l’ancien gare. C’est un projet générateur d’emplois : 200 000 journées vont être crées et 500 emplois stables. Après avoir terminé les travaux l’ancienne gare va se transformer en un musée artistique ou culturelle et sera classée comme un monument historique.

Commentair

commentaires