Al Boraq a fait sa première victime

Une personne qui se trouvait sur les rails est morte le mercredi 5 décembre après avoir été percutée par la LGV à proximité de la gare Rabat-Agdal.

Les investigations menées par la police de rabat sont toujours en cours afin de savoir s’il sagit d’un suicide ou d’un accident. Cet accident a causé le ralentissement du trafic ferroviaire et le retard de l’arrivée du train à Tanger de 45 minutes, chose qui a déclenché la colère des voyageurs qui ont été à linterieur du train.

C’est le premier accident d’Al Boraq depuis son lancement le mois dernier.

Commentair

commentaires

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend